Auteur : Leo Colovini

Editeur : Winning Moves (2000)

Type de Jeu : Parcours

Nombre de joueurs : 2 à 5

Age : 8 ans et +

Durée : 30/45mn

          


  commentaire


Dans Cartagena vous êtes à la tête d'un groupe de 6 pirates qui se trouvent enfermés dans la forteresse (de Cartagena donc...), votre objectif : fuir par un tortueux passage souterrain qui relie la forteresse au port, où se trouve amarrée une embarcation salvatrice...

Avant de commencer, il faut joindre les 6 segments de plateau afin de composer un souterrain continu de 36 cases (comportant chacune un signe), le fait de ses 6 segments retournables permet d'avoir de multiples façons de former le souterain.

Chaque segment est composé de 6 cases marquées chacune par un signe.
Tous les pirates sont placés à une extrémité du souterrain, tandis qu'à l'autre on va positionner l'embarcation.

                  

Les 102 cartes "signe" sont mélangées et chaque joueur en reçoit 6 pour débuter la partie, le reste constituant la pioche.

Le tour de Jeu :

Chaque joueur à son tour peut jouer de 1 à 3 coups, dans l'ordre qu'il veut. Deux sortes de coups sont possibles :
Un segment de souterrain :

Jouer une carte et avancer un pirate :
Le joueur joue une carte face visible sur la défausse et choisit lequel de ses pirates il veut avancer, il le place alors sur la prochaine case libre (non occupée par un autre pirate) marqué du signe de la carte. S'il n'y a plus de case possédant le signe de la carte devant le pirate choisi, le joueur peut alors faire avancer son pirate jusqu'à l'embarcation.
Les différentes cartes :

Faire reculer un Pirate et tirer une ou deux nouvelles cartes :
Le joueur choisit un de ses Pirates et le fait reculer jusqu'à la première case occupée par un ou deux Pirates (Les cases libres ou occupées par trois Pirates sont ignorées).
Si la case est occupée par un Pirate, le joueur tire une carte, si elle est occupée par deux Pirates, il tire deux cartes.

Note : Une case ne peut jamais comporter plus de 3 Pirates.

Fin de la Partie :

Lorsqu'un joueur a réussi à placer ses 6 Pirates sur l'embarcation, il largue les amarres et gagne la partie.

Variante :

Toutes les cartes sont visibles, les joueurs placent leurs cartes, face visible, devant eux, de manière à ce que chacun puisse voir les jeux des autres joueurs.
On tire ensuite 12 cartes de la pioche, pour former une rangée de cartes, face visible, sous laquelle on place la carte "flèche" qui indiquera l'ordre dans lequel seront piochées ces cartes durant la partie.
Lorsque la rangée est épuisée on tire 12 nouvelles cartes pour reformer la rangée.
 

D'une grande simplicité, le jeu est trés facile à assimiler, tout en étant subtil et tactique. La variante permet aux réfractaires des tirages de cartes hasardeux, de jouer sans hasard, la contre-partie c''est que le jeu devient plus calculateur.

S'il ne présente rien de révolutionnaire, Cartagena est un bon petit jeu de parcours qui se révèle prenant, rapide et efficace.
 

A notre époque, on connaît la prison d'Alcatraz dans la baie de San Fransisco mais connaissez-vous la forteresse de Cartagena ? Et bien, il va falloir en sortir…
Chaque joueur dispose de plusieurs pirates à faire sortir de la prison. Pour cela, on suit les méandres d'une galerie avec de nombreux pièges. Le premier est celui bien sûr qui sort au plus vite ses pirates grâce à une subtile pose des cartes mais la rapidité n'est pas toujours récompensée.
Si le thème n'est pas nouveau, le jeu est beau et agréable.
Allez on se retrouve dehors, pas le temps d'attendre les matons…



  • Bruno Faidutti
  • Ludigaume
  • Jeux de Nim




  • Recherche en Cours...