Auteur : Hervé Marly

Editeur : Days Of Wonder (2010)

Type de Jeu : Questions / Bluff / Improvisation

Nombre de joueurs : 4 à 7

Age : 10 ans et +

Durée : 20mn

          


  commentaire


Partager


Les jeux du Fictionnaire s'inspirent du jeu du Dictionnaire, sauf qu'ici il va surtout s'agir de baratiner son monde ! Que vous soyez bluffeur patenté, baratineur invétéré ou encore simplement amateur d'histoires plus ou moins vraisemblables, les jeux du Fictionnaire vous permettrons de montrer l'étendue de votre talent...mais il est tout aussi possible de se contenter de réponses courtes et concises pour gagner des points, puisque l'essentiel finalement, c'est que l'on vous croie (à tort ou à raison )...

Principe du jeu

Le jeu se compose de 2 type de cartes : les cartes Point, que l'on prépare en une pile contenant 2 fois plus de cartes qu'il y a de joueurs et les cartes Question qu'on laisse dans l'étui du jeu.
A chaque tour de jeu, le candidat (le joueur dont c'est le tour), prend le paquet de cartes, fait glisser la première carte vers le haut de façon à ne voir que la question, qu'il lit à voix haute. Ensuite, chaque joueur, à son tour, regarde secrètement la réponse (inscrite sous la question) et peut alors :
  • donner la bonne réponse à la question, en faisant attention de bien inclure tous les mots en rouge.
  • inventer une réponse de son choix et, dans ce cas, n'utiliser aucun des mots en rouge.

    Attention : La bonne réponse ne peut être donnée qu'une seule fois. Si un joueur l'a déjà donnée, les suivants doivent obligatoirement en inventer une autre. Si la bonne réponse n'a pas encore été donnée lorsque vient le tour du dernier joueur, il est obligé de la donner : le candidat doit toujours avoir une chance de trouver la bonne réponse parmi les propositions.


  • Le candidat désigne ensuite le joueur qui, d'après lui, à donné la bonne réponse. Ce joueur reçoit immédiatement 1 point. S'il s'avère que ce joueur avait inventé sa réponse, il gagne également la carte Question pour avoir réussi à bluffer le candidat. En revanche, Si le joueur avait donné la bonne réponse, c'est le candidat qui gagne la carte Question...



    On entame ensuite un nouveau tour, le joueur suivant dans le sens horaire devient le nouveau candidat, il prend le paquet de cartes et lit la question suivante. La partie s'arrête lorsque toutes les cartes Point ont été attribuées. Le joueur qui possède le plus de cartes (Point + Question) gagne la partie.

    Cas particuliers :
  • Un joueur enfreint les règles (il donne la bonne réponse alors qu'un autre joueur l'avait déjà énoncée ou bien prononce un mot écrit en rouge alors qu'il invente sa réponse) : Dans ce cas, on annule le tour, le candidat récupère la carte Question (il gagne 1 point !) et lit la question suivante. Aucune carte Point n'est distribuée.

  • Un joueur bloque et ne parvient pas à inventer une réponse, mais ne peut pas donner la bonne qui a déjà été donnée par un autre joueur : Il peut passer et se retirer du tour.

  • Pour jouer à plus de 7 joueurs, il suffit de combiner les cartes Point de différents paquets...

    --- 4 paquets de cartes, 4 catérogies de questions ---

  •  

    S'il s'appuie sur la base du jeu du Dictionnaire, les jeux du Fictionnaire n'en sont que des lointains cousins, parce qu'ici c'est le bluff et la tchatche qui sont au centre du jeu. Ce qui est bien c'est que le jeu laisse aussi de la place à ceux qui n'aiment pas parler trop longtemps : on peut très bien faire des réponses courtes et au pire, si on est en manque d'inspiration, il est toujours possible de passer son tour. De toutes manières après une trop longue hésitation, il sera bien difficile de convaincre que l'on donne la bonne réponse !


    Le jeu lui-même porte la marque d'Hervé Marly un auteur qui aime jouer avec les mots et l'imagination (Hervé Marly vous savez ? l'auteur de Petits meurtres et Faits Divers et coauteur des Loups-Garous de Thiercelieux !). Alors on se regarde droit dans les yeux a essayer soit de découvrir qui bluffe, soit en essayant de cacher son jeu (un peu comme au poker quoi ), on s'amuse à raconter des histoires à dormir debout en affichant une conviction inébranlable et on s'étonne des réponses parfois surprenantes...

    Si vous faites partie de ceux qui ont du mal avec le maniement des mots et que vous n'êtes pas trop à votre aise pour inventer des histoires (même courtes !), ce jeu ne vous conviendra probablement pas (encore qu'il pourrait s'avérer être un bon exercice !). Dans le cas contraire, les 160 questions contenues dans un paquet ne seront certes pas éternelles, mais vous permettront de jouer plusieurs parties avant de vous tourner vers les autres paquets de cartes. Et si on y réfléchit plutôt que de crier au scandale, 4 paquets (qui proposent des questions basées sur des thèmes différents), ça permet de réguler ses achats. Et si finalement vous achetez les 4 paquets à 8€ chacun, ça ne fait toujours que 32€ (640 Questions en tout !), le prix d'un jeu "poids moyen"...

    Ah et puis un mot sur le format type "paquet de cigarettes" de la boite, très pratique et totalement adapté au format des cartes : il sert parfaitement le jeu !
    Alors les esprits chagrins qui le décrient en arguant que c'est une incitation à fumer, je les engage à essayer de fumer une carte : je ne suis pas sur que ça va leur donner le vice . Plus sérieusement, je trouve que c'est un premier coup de bluff plutôt amusant, et puis le paquet se glisse aisément dans une poche, ce qui rend le jeu facilement transportable. Et ça ne remet aucunement en cause le jeu en lui-même qui est vraiment bien vu ! A moins que je ne sois en train de bluffer ?








    Recherche en Cours...