Auteur : James Ernest

Editeur : Fun Forge (2011)

Type de Jeu : Ambiance / Créativité

Nombre de joueurs : 3 à 6

Age : 8 ans et +

Durée : 25/30mn

          


  commentaire



Partager


Indéniablement The Big Idea me fait penser à Carelman et son catalogue des objets introuvables, certes sa parution date de 1969 et ses objets sont un peu moins "modernes" que ceux que l'on peut créer avec The Big Idea, mais le principe est le même : Inviter des objets improbables et totalement loufoques...The Big Idea vient titiller l'inventeur déjanté qui sommeille dans chaque joueur, à nous les inventions et autres idées géniales qui vont révolutionner le monde...ou pas...parce qu'il ne suffit pas d'inventer l'objet ultime, encore faut-il convaincre les autres joueurs que votre invention est la meilleure...


Mise en place :

Le jeu est constitué de 92 cartes Chose (bleues) et de 92 cartes Qualificatif (vertes) qui sont mélangées séparément et placées en deux pioches distinctes.

Chacun reçoit autant de cartes Vote qu'il a de partenaires de jeu, toutes sont des cartes Vote blanc à l'exception d'une carte Médaille. Chaque joueur pioche ensuite 3 cartes Chose et 3 cartes Qualificatif, qui constituent sa main de départ.


Le Tour de Jeu :

- Création des inventions : Chaque joueur regarde ses cartes et met au point une invention en les panachant à son idée. Il est possible d'utiliser une partie ou l'ensemble de ses 6 cartes pour réaliser son invention, tout est permis , du moment que l'on parvient à donner un sens à sa création.

Note : Si l'on n'est pas inspiré par ses cartes, il est possible, une (et une seule) fois par tour, d'échanger l'ensemble de ses cartes. Il faut ensuite obligatoirement faire avec les 6 nouvelles cartes piochées.


- Présentation des inventions : Il n'y a pas d'ordre du tour, le premier qui est prêt commence ! Chaque joueur va présenter son invention en ventant, au mieux, ses qualités, afin de convaincre les autres joueurs que c'est la meilleure. Les cartes utilisées pour la présentation restent posées sur la table.

- Votes et récompenses : Lorsque tous les joueurs ont présenté leur invention, chacun prend ses cartes Vote et les pose sur les inventions des autres joueurs (bien sûr, on ne vote pas pour sa propre invention !), en utilisant la carte Médaille sur l'invention qu'il aura préférée et Les cartes Vote Blanc sur les autres.

Une fois que tout le monde a terminé de voter, chacun retourne les cartes Vote qu'il a reçues, celui ou ceux qui n'ont pas reçu de Médaille (ou en ont reçu le moins) perdent la manche et conservent une des cartes utilisées pour leur invention à titre de point d'échec.
Toutes les autres cartes utilisées pour les inventions rejoignent leurs défausses respectives et les joueurs piochent de nouveau des cartes pour remonter leur main à 6 cartes (dont 3 cartes Chose et 3 cartes Qualificatif). Un nouveau tour peut commencer...


Fin de Partie :

La partie peut se terminer au bout d'un nombre de tour défini (7 tours à 3 joueurs, 6 tours à 4 joueurs, 5 tours à 5 joueurs, 4 tours à 6 joueurs), mais on peut aussi bien jouer le nombre de tours que l'on souhaite...le tout c'est bien de s'amuser !
 

The Big Idea est un jeu de Tchatche, alors forcément, certains joueurs, qui n'aiment pas ce type de jeux, vont fuir sans se donner la peine d'essayer, et c'est bien dommage ! Parce que si le jeu prend toute sa dimension entre joueurs à la verve acérée qui vont en rajouter des caisses, il est aussi amusant lorsqu'on le pratique de manière plus "light". En effet, la plupart du temps, les cartes peuvent s'agencer entre elles assez aisément, ce qui permet de faire des présentations assez courtes, l'objet inventé étant assez parlant de lui-même...
Certes, The Big Idea est un jeu d'orateurs, mais sa structure et ses cartes bien choisies font que l'on peut le qualifier de très accessible, du coup, qui sait ? Peut-être arriverez-vous à convertir les plus récalcitrants...J'ajoute que les visuels au caractère plutôt Toonesque et la charte graphique d'une manière générale sont dans le même esprit : bien vus, ils donnent envie et permettent de se laisser porter encore un peu plus par le jeu.

Une grande idée donc que ce Big Idea, parce qu'un jeu d'ambiance avec un minimum de tchatche, qui parvient à fédérer autant de joueurs et autant de rigolades, il n'y en a finalement pas tant que ça...Et en plus le tout est magnifiquement édité par FunForge (mais ça on commence à en avoir l'habitude !)
Alors quoi ? tout au plus peut-on reprocher au jeu, lorsqu'on enchaîne les parties, de ne pas proposer suffisamment de cartes pour éviter la redondance de certains objets, mais bon, ça c'est surtout pour dire qu'une extension avec de nouvelles cartes ce serait bien cool . Ceci étant dit, The Big Idea c'est un achat sûr : voilà un jeu qui ne moisira certainement pas dans le placard !
Sur ce, je retourne à mes inventions improbables, parce qu'il faut encore que j'arrive à les vendre



  • Bruno Faidutti
  • Ludigaume
  • Tric Trac




  • Recherche en Cours...